Khook

Mani Haghighi, 2018, Iran, DCP, version originale persane sous-titrée allemand et français, 108', 16/16 ans 

Sortie le 24 octobre

Description

Affalé sur son lit, Hasan, réalisateur iranien, a le cœur gros. Le sort semble s’acharner contre lui. Pourquoi le tueur en série qui s’en prend successivement aux autres metteurs en scène du pays ne s’intéresse-t-il pas à lui ? Lui, le grand Hasan Kasmai qui demeure sans conteste le plus doué de sa génération, bien que, depuis quelque temps, en raison de films probablement quelque peu trop militants, Hasan est blacklisté et n’a momentané plus le droit d’exercer son métier.

En dépit de son ambiance déjantée, «Khook» ne se réduit pas à une comédie noire un peu dingue, car, aussi amusant qu’il soit, c’est également un miroir distordant que nous présente Mani Haghighi, comme le témoignent ses nombreuses mises en abîme, un miroir qui nous offre le reflet d’un monde où l’argent prime sur les idées, où les réseaux sociaux se substituent aux juges, où la valeur d’un individu se réduit au nombre de ses followers. – Thierry Fivaz, Le Regard Libre