Under The Shadow

Babak Anvari, 2016, Jordanie/Royaume-Uni/Iran, HD,
VOstFR, 84', 16/16 ans

Plus d'informations

mer. 28 sept.

jeu. 29 sept.

ven. 30 sept.

19:00

sam. 01 oct.

19:00

dim. 02 oct.

19:00

* AVANT PREMIèRE

Under The Shadow

Babak Anvari, 2016, Jordanie/Royaume-Uni/Iran, HD, version originale persane sous-titrée français, 84', 16/16 ans

logo_NIFFF_noir_HD.jpg

Lauréat 2016 du Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film

En 1988, Téhéran subit les ravages de la guerre entre l’Iran et l’Irak. Alors que les bombes ne cessent de tomber du ciel, Shideh, une jeune mère de famille aux idées progressistes, tente de survivre dans son appartement avec Dorsa, sa petite fille. Un missile frappe alors le bâtiment, sans pour autant exploser. La fillette tombe malade et se met à adopter un comportement de plus en plus étrange. C’est alors qu’un voisin évoque la présence d’un djinn, un être surnaturel capable de s’immiscer dans l’esprit des humains…

Dans la lignée de "The Babadook", un terrifiant huis clos sur les rapports entre une mère, son fils et un croque-mitaine, "Under the Shadow" se sert des codes de l’horreur pour dresser une critique acérée de la politique postrévolutionnaire et du patriarcat iraniens. Film d’épouvante à combustion lente tourné avec un budget modeste, il distille un suspense insidieux qui finit par éclater pour laisser place à une lutte enragée contre toute forme d’oppression. Un coup de maître d’un jeune réalisateur prometteur. – Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF)

UTS_POSTER.jpg

tarifs

Prix plein
16.-
étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-

Flocking

Beata Gardeler, 2015, Suède, DCP, VOstFR, 110', 16/16 ans

Plus d'informations

mer. 28 sept.

jeu. 29 sept.

ven. 30 sept.

20:30

sam. 01 oct.

20:30

dim. 02 oct.

20:30

* AVANT PREMIèRE

Flocking

Beata Gardeler, 2015, Suède, DCP, version originale sous-tirée français, 110', 16/16 ans

Dans "Flocking", une jeune fille accuse un camarade de classe de l’avoir violée, et personne ne la croit, à tel point qu’elle se retrouve pointée du doigt pour avoir osé porter une accusation aussi grave. Toute ressemblance avec des faits réels est loin d’être fortuite, puisque c’est la double peine intrinsèque aux affaires de viols, qui restent hélas le plus souvent impossibles à prouver. Mais "Flocking" n’est pas un "dossier de l’écran", c’est du cinéma. Du cinéma avec des idées, mais surtout du cinéma tendu qui fait serrer les poings sur les accoudoirs. Pour faire un parallèle scandinave, on pourrait trouver dans le parcours du combattant de Jennifer comme un écho de celui du héros de "La Chasse", injustement accusé de pédophilie. La communauté dans laquelle vit Jennifer n’est pas très différente. Sous des airs civilisés de village où tout le monde se connait, rien n’y est autant respecté que l’apparence de cohésion et d’entente. Le crime de Jennifer est avant tout d’oser y faire des vagues. Mais pas seulement. – Grégory Coutaut, "Film de Culte"

Lien vers l'article complet

FLOCKING_POSTER_2.jpg 

 

tarifs

Prix plein
16.-
étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-

Les Démons

Philippe Lesage, 2015, Canada, DCP, VF, 118', 16/16 ans

Plus d'informations

mer. 28 sept.

jeu. 29 sept.

ven. 30 sept.

sam. 01 oct.

16:45

dim. 02 oct.

16:45

* AVANT PREMIèRE

Les Démons

Philippe Lesage, 2015, Canada, DCP, version originale québécoise sans sous-titres, 118', 16/16 ans

Pendant qu’une série d’enlèvements de jeunes garçons sévit à Montréal, Félix, 10 ans, termine son année scolaire dans une banlieue d’apparence paisible. Enfant imaginatif et sensible, Félix a peur de tout : du possible divorce de ses parents, des maniaques qui s’en prennent aux petits garçons, des voisins louches, et même du sida. Peu à peu, les démons imaginaires de l’enfance côtoient ceux d’un monde réellement inquiétant.

« Dans Les démons, mon intention n’est pas de me mettre au service de la logique de la dramaturgie classique mais de me soumettre à la logique de la vie. Oui, il y a tension, oui, les personnages ont des objectifs, oui, ils luttent contre leurs démons, et oui, le récit a sa propre structure menant à une sorte de crescendo. Mais il s’agit aussi de fragments, de tableaux parfois impressionnistes tirés de la vie et de souvenirs. Or, dans le réel comme dans les souvenirs, il y a quelque chose d’inachevé, de non résolu et de mystérieux. Tout le contraire d’une suite de scènes qui seraient instrumentalisées pour ne servir que la mécanique d’un récit rondement ficelé. » – Philippe Lesage, réalisateur

 

LES_DEMONS_POSTER.jpg

tarifs

Prix plein
16.-
étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-

Sortie le 5 octobre

Comancheria

David Mackenzie, 2016, États-Unis, DCP, VOstFR, 102', 16/16 ans

Plus d'informations

mer. 28 sept.

jeu. 29 sept.

ven. 30 sept.

sam. 01 oct.

dim. 02 oct.

* AVANT PREMIèRE

Comancheria

David Mackenzie, 2016, États-Unis, DCP, version originale anglaise sous-titrée français, 102', 16/16 ans

A sa sortie de prison, Tanner (Ben Foster) accepte d’aider son frère Toby (Chris Pine) dans la réalisation de son plan. Ensemble, ils braquent de petites banques texanes – toujours une même enseigne, toujours des petites coupures – effaçant intelligemment leurs traces malgré la fougue de Tanner. Ils deviennent la cible de l’agent Hamilton (Jeff Bridges), décidé à boucler cette affaire avant sa mise à la retraite. « Ce qui m’a intéressé, c’est que le film offre une réflexion sur l’Amérique contemporaine et sur les questions des rapports entre communautés, des armes à feu […] et du besoin de faire justice soi-même. En tant qu’Européen, c’était exaltant de prendre un instantané de l’Amérique […] J’ai malgré tout cherché à réaliser un film dont l’identité visuelle et culturelle soit américaine » – David Mackenzie, réalisateur

COMANCHERIA_POSTER.jpg

tarifs

Prix plein
16.-
étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-