LUFF

Lausanne Underground Film & Music Festival www.luff.ch

17.10 – 20.10

Description

Le Cinéma Bellevaux est très heureux d'accueillir le Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF) dès le 17 octobre pour quatre jours de projections.

Le LUFF s’applique depuis maintenant dix-huit ans à ne pas caresser son public dans le sens du poil, en proposant un programme de projections et performances qui passent, volontairement ou non, sous les radars des monopoles. Le programme cinéma déterre des perles tout en brisant les barrières des genres et le programme musique enterre la musique par la musique (l’absence du M dans l’acronyme dit très bien cette heureuse dissolution de et par la musique). Mais comment rendre accessible au plus large public possible ces propositions aventureuses, critiques, peu visibles ou franchement inaudibles sans que le LUFF ne devienne un radar parmi les autres? C’est peut-être grâce à son mélange unique d'expressions artistiques et de propositions engagées, mais aussi à son fonctionnement interne à l’année, 40 responsables de secteurs toutes et tous bénévoles qui élaborent ensemble des utopies dans un laboratoire organisationnel improbable, que le LUFF parvient à remplir sa mission: dé-nicher pour les rendre accessible à un large public, crier haut et fort que d’autres pratiques visuelles et sonores existent en dehors des réseaux commerciaux et autoritaires de production, distribution et diffusion.

C’est à l’audace que bon nombre d’artistes présents à l’affiche de ce LUFF sont parvenus à concrétiser leurs visions. Comme Barbara Rubin qui réalisait en 1963 la première expérience de cinéma élargi avec Christmas on Earth; Fred Barzyk qui parasita les sages programmes télévisuels d’expérimentations avant-gardistes; l’historique formation The Nihilist Spasm Band, qui imagina le concept de non-musicalité; l’insaisissable Davide Tidoni qui fait de ses performances des happenings littéralement explosifs; et L’OFF qui fait le contraire de ce qu’on attend de lui en supprimant le courant des amplis. Et parce qu’il serait trop simple de profiter d’une infrastructure à laquelle nous avons l’habitude, préparez-vous à trouver une salle Paderewski revisitée pour des projections multi-écrans, à voir pousser un container de chantier sur l’esplanade de Montbenon, à participer à un bal devant le Casino, et à tomber sur des événements étranges dans les rues de la ville !

> Voir la grille horaire du festival
> Voir le site web du festival